Accueil du site Basse Normandie

Sur les pas de Victor Hugo à Guernesey…

Publié le lundi 25 mars 2013, par sdecerle

Victor Hugo et l’exil

Préoccupé par l’adéquation entre la justice sociale et la dignité humaine, Victor Hugo, chef incontesté de l’école romantique, se lance dans l’écriture des Misérables en 1835. En février 1848, il interrompt sa tâche. Il s’oppose au coup d’état de Napoléon Bonaparte en 1851 et se voit proscrit du pays. Il se réfugie à Guernesey le 31 octobre 1855 où il pose ses valises pendant quinze années. C’est dans sa maison, à Hauteville House, qu’il reprend l’écriture de ce roman historique, social et philosophique en 1860. L’ouvrage sera terminé et publié en 1862. Il rentre en France à la chute de l’Empire en 1870.
Il puise l’inspiration pour ses romans tels que Les Misérables et Les Travailleurs de la Mer dans les îles de Guernesey, Sercq et Herm qu’il arpente et qu’il chérit. C’est d’ailleurs « au noble petit peuple de la mer » de Guernesey qu’il dédie Les Travailleurs de la Mer. En 2013, Tom Hooper ose l’adaptation en comédie musicale des Misérables. L’œuvre est nominée 21 fois et remporte quatre prix, dont l’oscar du meilleur acteur avec Hugh Jackman et l’oscar de la meilleure actrice dans un second rôle avec Anne Hathaway.

Itinéraire d’un hugolien à Guernesey

De St Peter Port aux côtes
St Peter Port, capitale de Guernesey, séduit Victor Hugo dès son arrivée à Guernesey. « Même dans la pluie et le brouillard, l’arrivée à Guernesey est splendide (…) » Il embrassera du regard ses pittoresques passages, ses escaliers, ses ruelles depuis son « look-out » à Hauteville House où il écrit ses romans, debout. Victor Hugo se baigne dans les piscines naturelles d’Havelet Bay non loin d’Hauteville House et à Fermain Bay sur la côte Est que l’on rejoint par le sentier douanier depuis St Peter Port avec son superbe bois de campanules en fleurs au printemps. Dans le Vieux Quartier de la ville, où se côtoient des boutiques d’antiquaires, Hugo se livre à sa passion de la « fée bric-à-brac » et achète des bibelots destinés à l’aménagement de sa maison, Hauteville House. C’est en mai 1856, grâce au succès des Contemplations, qu’il l’achète. L’auteur la décore avec excentricité, originalité et goût avec des objets chinés aux quatre coins du monde. Son fils, Charles, la qualifie de « véritable autographe à trois étages…comme un poème dans plusieurs pièces ». Au sommet de la maison, sous une verrière, dans le look-out, il écrit face à Castle Cornet, Herm, Sercq et la France, que l’on aperçoit par temps clair. Pour rendre honneur à Victor Hugo, le breton Jean Boucher sculpte Hugo dans du granit. La statue est inaugurée en juillet 1914 et trône dans les jardins de Candie. Sur son socle, on peut lire la dédicace des Travailleurs de la Mer.

Les promenades d’Hugo le conduisent parfois vers la partie Sud de l’île, appréciée des marcheurs. Au pied des falaises du Gouffre, le Petit Port, surnommée par le poète « le port au quatrième étage », a conservé « deux gros madriers » évoqués dans les Travailleurs de la Mer, sur lesquels les barques étaient hissées et descendues. Moulin Huet Bay inspire Hugo et Pierre Auguste Renoir. Le premier y vient souvent pique-niquer avec ses amis, le second y peint douze chefs d’œuvres.

Au cœur de l’île

Victor Hugo s’intéresse aux « sombres énigmes » et aux vieilles pierres. La statue-menhir de la Gran’ Mere du Chimquiere dans la paroisse de Saint-Martin symboliserait la fécondité. Elle est régulièrement ornée de guirlandes et de fleurs par les jeunes mariés. Le Dolmen de Déhus, découvert quelques années avant l’arrivée d’Hugo à Guernesey, est une sépulture néolithique dans laquelle un étrange « gardien du tombeau » est gravé. A Pleinmont, en face du phare des Hanois, dans la paroisse de Torteval, la « maison visionnée » aurait été l’objet de pratiques superstitieuses dans Les Travailleurs de la mer. Côté Ouest, les teintes rosées et les formes animales des rochers de Cobo Bay prêtent à illusion, comme indiqué dans L’Archipel de la Manche. Entre Portinfer et Port Soif, Hugo achète une petite île que l’on accède à marée basse et qui est un lieu de promenade populaire. Le château de Vale, à proximité de la maison de Gilliatt, héros des Travailleurs de la mer, est évoqué dans le roman tel une « grosse colline que surmonte le bloc de tours et de lierre ». Des spectacles de théâtre en plein air y sont régulièrement donnés en été.

Sercq et Herm, sources d’inspiration pour Hugo

A 40 minutes en bateau de Guernesey, l’île de Sercq est fascinante. La nature y est préservée et Hugo la cite dans de nombreux poèmes des Chansons des rues et des bois. Les jardins de la Seigneurie, les baies comme La Grande Greve et les piscines naturelles de Venus sont incontournables. La grotte « Victor Hugo » accessible par la mer est sans doute la grotte où le célèbre combat de Gilliatt contre la pieuvre a lieu. La découverte des rochers des Autelets comme de « hauts piliers » a inspiré à Hugo le piège des « deux Douvres jumelles » entre lesquelles vient s’encastrer « La Durande » des Travailleurs de la mer. La Coupée, isthme étroit à 100 mètres au-dessus de la mer, qui relie le petit Sercq et le grand Sercq, est « absurde de beauté ». Seuls les vélos, les chevaux et les tracteurs sont autorisés sur l’île, un véritable voyage dans le temps.

L’île d’Herm à 20 minutes de Guernesey fait partie du paysage de Victor Hugo. Il l’aperçoit par le look-out de sa maison et connait les dangers de navigation autour de l’île comme en témoigne l’exploit de Gilliatt dans Les Travailleurs de la Mer qui parvient à conduire seul lors d’une régate une lourde chaloupe jusqu’à Herm et à revenir ensuite à Saint-Sampson.

Informations complémentaires

Office de tourisme de Guernesey
Internet : www.visitguernsey.com
Tel : + (00 44) 1481 723 552
Facebook : facebook.com/GuerneseyTourisme
Twitter : twitter.com/gsytourisme
Photos libres de droits disponibles sur www.guernseyimages.com

Service de Presse : cgo&co
Sabine Decerle
Tel. +33 (0)2 28 03 90 47
Mob. +33 (0)6 17 77 47 21
M : sdecerle@cgoandco.com



Faire un lien sur votre site (permet d'augmenter la popularité de votre communiqué de presse)

Copier