Accueil du site Paris Ile de France

APRÈS PARIS, LA VOIE VERS UN AVENIR DÉCARBONÉ PASSE PAR LA « NOUVELLE ROUTE DE LA SOIE », ENTRE ABOU DHABI ET ASTANA

Publié le mardi 12 janvier 2016, par Hotels.com

Maintenant que l’euphorie déclenchée par le nouvel accord de Paris sur le climat s’est tempérée, il est temps d’adopter un regard plus objectif pour voir où nous emmène la feuille de route vers un avenir décarboné. La COP 21 a été un premier pas dans la bonne direction, mais quel avenir nous réserve-t-elle ?
Pour répondre à cette question, un indice nous est fourni à travers un événement important qui s’est déroulé à Paris et qui a été en partie éclipsé par le tumulte médiatique qui a entouré la conférence COP 21.
Le Forum des énergies futures (« Future Energy Forum »), organisé par Astana Expo-2017, vise à stimuler et inspirer l’innovation mondiale dans les sources d’énergie et dans les technologies énergétiques de demain. Pour ce faire, ce forum a rassemblé une escouade de spécialistes de l’énergie, de représentants politiques de haut niveau, de chefs d’entreprises, d’ONG, mais aussi de lauréats du prix Nobel et d’autres éminents scientifiques et économistes, tous présents pour partager des informations de première main sur les dernières avancées dans le domaine des énergies renouvelables.
Tous les regards étant tournés vers le « nouvel accord mondial sur le climat », il est nécessaire de se demander si nous n’avons pas tous manqué quelque chose qui pourrait faire avancer la cause du climat beaucoup plus rapidement que le texte austère et alambiqué qui a pourtant suscité un tel enthousiasme.
À Paris, j’ai présenté aux délégués de la COP 21 les résultats d’une enquête menée auprès de ma génération pour connaître leur point de vue sur le changement climatique. L’opinion de la grande majorité des personnes interrogées ne laisse planer aucun doute : d’après l’enquête, en effet, 92 % des jeunes Européens considèrent le changement climatique comme l’une des questions les plus urgentes à régler dans le monde aujourd’hui.
Maintenant, c’est à nous, la nouvelle génération, de concrétiser cette vision d’un avenir décarboné. Et nous voulons être inspirés par les nouvelles possibilités. Mais il est à craindre que nous ne trouvions guère d’inspiration dans les débats mornes et les réunions monotones de Bonn, Paris ou New York.
Au contraire, il faut être convaincu que le moteur de l’innovation énergétique se trouvera dans des lieux nouveaux et inattendus tels qu’Abu Dhabi et Astana, dans des pays dotés de réserves pétrolières et gazières parmi les plus abondantes au monde, mais qui s’engagent à œuvrer pour un avenir décarboné – et qui agissent en concrétiser la vision.
Cela signifie que la route tracée depuis Paris passera par des centres de recherche, des incubateurs d’idées et des jeunes entreprises partout dans le monde, des lieux où l’on travaille à la conception et à la consommation d’énergies propres. Or, une grande part de ces acteurs seront disséminés tout au long de la Nouvelle Route de la Soie.
C’est à Abou Dhabi que se trouve Masdar, une ville entière consacrée à « l’énergie de demain ». L’Emirat accueille également le Sommet annuel mondial des énergies futures.
Depuis les déserts des Émirats Arabes Unis, la Route de la Soie ondule vers l’Orient jusqu’à Astana, dans les plaines du Kazakhstan, où elle doit accueillir en 2017 une exposition internationale de trois mois consacrée à « l’Énergie de demain ». C’est là que seront présentées les informations et les recommandations du Forum des énergies futures organisé à Paris le mois dernier.
Les Italiens ont été galvanisés par l’Expo 2015 de Milan. J’espère que l’Expo 2017 suscitera le même enthousiasme pour l’énergie.
Les dirigeants de demain ont envoyé un message d’une force extrême aux chefs d’État réunis aujourd’hui à Paris. Un texte à lui seul ne changera rien. Nous devons prendre la route vers un avenir décarboné – et peu importe où elle nous mène, nous devons partir sur le champ.


Faire un lien sur votre site (permet d'augmenter la popularité de votre communiqué de presse)

Copier