Accueil du site Paris Ile de France

Cécité nocturne et diurne

Publié le mardi 29 novembre 2011, par assurancechien



Description de la maladie

La cécité stationnaire nocturne congénitale ou CSNB est une pathologie héréditaire à caractère récessif occasionnée par une mutation génétique affectant la rétine de l’œil. Cette mutation dérègle la croissance de la rétine ainsi que son alimentation de manière à ce qu’elle ne puisse assurer une bonne perception visuelle. D’où l’état de cécité qui se prononce surtout la nuit tandis que le chien en souffrant est doté d’une perception réduite durant la journée. A noter que le niveau de cette perception visuelle diurne varie d’un chien à un autre.

Transmission de la cécité

Etant une maladie héréditaire de type récessif, la cécité stationnaire nocturne congénitale ou la cécité nocturne et diurne, n’affecte la descendance que si les deux parents portent tous les deux cette mutation dans leur génome. Autrement dit, la maladie ne se transmet que si le père et la mère sont tous les deux malades eux aussi (homozygotes mutés), même si chez eux, cette maladie ne se manifeste pas tout le temps : on dira qu’ils sont apparemment sains mais porteur de la maladie ou encore hétérozygotes. De même, il est aussi possible d’avoir une descendance affectée si l’un des deux parents est homozygote à l’allèle récessif c’est-à-dire malade et que l’autre soit un porteur sain ou hétérozygote.

Comment savoir si un chien est atteint de cécité ?

 Un chien souffrant de cécité congénital commencera à rencontrer des problèmes de perception visuelle dès la 6ème semaine qui succède à sa naissance. Mais puisque la vue n’est pas le sens le plus développé chez nos amis à quatre pattes, du moins pas autant que leur odorat, le chien souffrant de cécité arrive sans trop de mal à vivre avec son handicap, si bien que son maître lui-même ne soupçonnera rien du tout. Ce qui explique le retard du dépistage de la maladie. Il y a même des cas où l’on ne diagnostique point la cécité chez un chien puisqu’il est arrivé à vivre normalement avec ce trouble visuel. Au moindre doute, il vaut mieux effectuer un dépistage qui se fera en analysant un prélèvement sanguin ou celui d’un frottis buccal. Ce frottis peut être remboursé par la mutuelle chien si vous avez préalablement souscrit une assurance pour chien. Dans le cas contraire, avec aucune mutuelle pour animaux pour vous couvrir, vous prendrez en charge personnellement les frais liés à cette maladie. Pour un chat , il faudra souscrire à une assurance chat santé.


Voir en ligne : Assurance chien

Faire un lien sur votre site (permet d'augmenter la popularité de votre communiqué de presse)

Copier