Accueil du site Paris Ile de France

Manifestation contre le Congrès de l’encéphale

Publié le mercredi 6 février 2013

Le Congrès de l’encéphale débutera le mercredi 23 janvier au Palais des Congrès à Paris. Durant les trois jours d’évènements, des conférences seront animées sur les « nouvelles » maladies psychiatriques et les traitements administrés, électrochocs et médicaments.
Ces différents traitements sont déjà malheureusement connus pour leurs graves effets secondaires, certains poussant même à des suicides ou des décès.
En se penchant sur les parrainages et autres organisateurs du congrès, nous trouvons de nombreux laboratoires pharmaceutiques tels que Lilly, Astra Zeneca, Lundbeck, BMS, Janssen, et d’autres. Des conflits d’intérêt entre la psychiatrie et les laboratoires peuvent encore une fois être suspectés.
De nouvelles maladies sont sans cesse inventées dans le but de vendre toujours plus de médicaments. Aujourd’hui même l’utilisation d’Internet, le shopping, ou les périodes menstruelles des femmes sont répertoriés comme troubles mentaux et peuvent être utilisés pour diagnostiquer et droguer des milliers de personnes.
Il existe déjà plus de 7 millions de consommateurs de psychotropes en France, un coût d’un milliard d’euros chaque année pour l’assurance maladie.
La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme dénonce depuis près de 40 ans en France les abus psychiatriques. Elle continuera son combat jusqu’à ce que les Droits de l’Homme soient enfin respectés dans ce domaine.
Pour plus d’informations, visitez le site Internet de la CCDH www.ccdh.fr, ou contactez-nous par téléphone au 01 40 01 09 70 ou par email à ccdh@wanadoo.fr.


Voir en ligne : www.ccdh.fr

Faire un lien sur votre site (permet d'augmenter la popularité de votre communiqué de presse)

Copier