Accueil du site Paris Ile de France

Nouveau scandale : mortalité liée aux somnifères

Publié le mardi 6 mars 2012

Une étude américaine a récemment été réalisée sur les liens entre la consommation de somnifères et les risques de mortalité et de cancer.
Le British Medical Journal, réputé pour son sérieux, vient de publier les résultats de cette étude.

Ces derniers sont effrayants. La prise de somnifères multiplierait par 3,5 ou par 5 le risque de mortalité. Le risque de cancer augmenterait également de 35%.
Selon les chercheurs, ces médicaments peuvent augmenter la dépression, la somnolence, le risque d’accidents de la route, le risque suicidaire, etc.

Les auteurs de l’étude estiment que ces drogues peuvent être associées à la mort de 320 000 à 507 000 patients aux Etats-Unis.
En France, ce sont des centaines de milliers de personnes qui consomment ce type de produits.

Cette étude fait aujourd’hui un nouveau scandale dans les médias français.
Il y a quelques semaines, il était question des benzodiazépines qui favorisaient la maladie d’Alzheimer.

Les médicaments psychiatriques sont de plus en plus remis en questions. De nombreuses études sont effectuées dans le monde entier, prouvant leurs effets néfastes et mortels, et révélant le scandale au grand public.

Plusieurs millions de Français consomment aujourd’hui des médicaments psychiatriques. Ils ne sont malheureusement pas correctement informés des risques qu’ils encourent avec ces produits.

Les réels dangers des psychotropes doivent être révélés pour empêcher que de nouveaux drames dus à ces médicaments se produisent.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme existe en France depuis 1974 pour dénoncer les abus psychiatriques. L’association est régulièrement contactée par des familles et des victimes des médicaments psychiatriques.

Pour plus d’informations, visitez le site internet de la CCDH www.ccdh.fr, ou contactez nous par téléphone au 01 40 01 09 70 ou au 06 28 06 59 16, ou par email à ccdh@wanadoo.fr.


Voir en ligne : www.ccdh.asso.fr

Faire un lien sur votre site (permet d'augmenter la popularité de votre communiqué de presse)

Copier