Accueil du site Marseille

Marseille Rockisland c’est reparti

Publié le vendredi 22 mai 2020, par alexis



Après avoir été quelques temps laissé à l’abandon et après la fin du festival éponyme, les fondateurs du site Marseille Rockisland relance une version du site, entièrement consacrée à la cité phocéenne, son actualité, ses atouts touristique, ses évènements ...

Deuxième ville de France, bien qu’elle ait des différends permanents avec Lyon à ce sujet, Marseille est aussi la plus ancienne du pays. Fondée par des marins grecs en 600 av. J.-C., qui lui ont donné le nom de Massalia, elle a toujours été le lieu de résidence de ceux qui arrivent par les mers pour y ajouter leur propre identité.

Aujourd’hui, la ville de Marseille reflète la proximité de la métropole portuaire avec l’Algérie et le colonialisme historique de la France dans la région, avec une influence nord-africaine et islamique bien marquée dans certaines rues et scènes ; des petits verres sur des sauces argentées avec du thé à la menthe fumant, les bruits des hommes du Maghreb qui se disputent dans les coins, un appel à la prière porté par le vent du mistral.

Bien que la réputation de la ville ait souvent été entachée par des histoires de crime et de corruption, depuis qu’elle a été nommée Ville européenne de la culture en 2013, elle a connu une sorte de renaissance.

De nombreux quartiers conservent encore une mystique échevelée, légèrement chaotique et hérissée - en contradiction avec les scènes de carte postale françaises plus soignées que l’on trouve partout en Provence - mais le célèbre vieux port a été régénéré et retravaillé, l’un des musées les plus passionnants d’Europe a ouvert ses portes à la reconnaissance, tandis que le microcosme marseillais de la culture du melting-pot méditerranéen, où des citoyens de toutes les couches sociales, de toutes les richesses et de tous les milieux vivent à proximité les uns des autres, attire vers lui de curieux créatifs.


Faire un lien sur votre site (permet d'augmenter la popularité de votre communiqué de presse)

Copier