Accueil du site Provence Alpes Côte d’Azur

Sophie Junger représente la France

Publié le jeudi 7 avril 2011, par AudiMut



10h, le Dimanche 10 octobre 2010, s’est ouvert la 1ère Conférence Internationale culturelle du Feng Shui à Ganzhou en Chine. Parmi 450 spécialistes reconnus de cet art ancestral, et l’honorable Grand Maître Yap Cheng Hai, Sophie Junger, Maître Reiki, accompagné de Maître Nicolas Hardy, le plus grand spécialiste en Europe. Deux jours de conférence, se tenant au rythme frénétique de la Chine, jusqu’à 10 heures chaque soir. Durant deux jours, chaines télévisées et presse vont suivre ce moment historique : la Reconnaissance Officielle de la ville de Ganzhou comme étant le berceau mondial du Feng Shui. Nous avons ainsi signés à l’unanimité cette demande tant attendu par la Chine (il faut savoir que depuis Mao Tsé Toung, tous les pratiquants du Feng Shui et du taoïsme furent persécutés et durent fuir la Chine. En effet, le pouvoir de cet art se faisant de plus en plus connaître, il devint la seule prérogative du palais impérial et ses secrets furent longtemps gardés par les empereurs).
Le révérend bouddhiste Hong Choon, le Grand Maître Yap Cheng Hai et Lillian Too ont enrichi cet art grâce à d’anciennes formules secrètes et partagent ce savoir dorénavant dans le monde entier de maître à disciple.
Le premier ministre malaysien a par ailleurs personnellement remercié tous les participants de leur présence et de leur volonté de remettre le Feng Shui traditionnel à sa place. Car de nombreuses interprétations et dérives sont apparues aux travers diverses publications et écoles de Feng Shui, notamment en Occident.
Le Feng Shui n’est pas et ne sera jamais une nouvelle tendance « Zen » de décoration intérieure nous explique Sophie Junger. D’ailleurs le mot « Zen » est également à remettre à sa juste place car il s’agit d’une branche bouddhiste et non d’une tendance déco japonaise. A l’intérieur d’une habitation, les 5 éléments (Feu, Terre, Bois, Métal et Eau) peuvent certes servir à renforcer le Feng Shui d’une pièce déficiente ou au contraire dominée par un élément. Mais il existe avant toute chose un principe universel : l’homme subit les influences du ciel et de la terre. Tout n’est qu’un processus de transformation et le Feng Shui n’est jamais statique. L’étude du Qi cosmique (ou nourricier), de l’environnement et le principe de polarité du yin et du yang sont essentiels pour retrouver harmonie et équilibre. Enfin, n’oublions jamais que le lien entre la terre et le ciel c’est l’homme et que l’équilibre passe avant tout par une ouverture d’esprit et un éveil spirituel.
Sophie Junger est fière de sa participation à cette conférence, même si son humilité lui fait dire que le chemin est encore long avant d’avoir percé tous les secrets du Feng Shui.

www.zen-feng-shui.com



Faire un lien sur votre site (permet d'augmenter la popularité de votre communiqué de presse)

Copier